Prefab et mass customisation.
Chair
Geert VERACHTERT
Co-Chair
Vincent DETEMMERMAN
Directeur de la stratégie et de l’innovation, International. A été actif dans la confédération de la construction pendant 14 ans. A commencé en 1997 en tant que conseiller économique, est devenu directeur des TIC en 2003 et est actuellement directeur de la stratégie et de l’innovation, International. Possède une expérience européenne car il a précédemment été conseiller en analyse statistique et prévisions économiques auprès de la Commission européenne.
Animateur
Johan Van Dessel
Johan VAN DESSEL
Rapporteur
Jeroen Vrijders
Jeroen VRIJDERS
Jeroen Vrijders est chef de laboratoire du laboratoire des solutions durables et circulaires. Il est actif au sein du CSTC depuis 15 ans sur les thèmes de l’exploitation minière urbaine (démolition sélective, recyclage, réutilisation, …), des nouvelles solutions (béton recyclé, bonnes pratiques) et des évolutions majeures dans le domaine de l’économie circulaire (politique, normes, coûts du cycle de vie, …). ) pour soutenir les entreprises dans la pratique.

Thème 1 : Prefab and mass customisation

Le secteur de la construction est l’un des plus grands consommateurs de matériaux et d’énergie. L’économie circulaire dans la construction peut s’appuyer sur 4 piliers. « Urban Mining » permet l’utilisation maximale des bâtiments et des matériaux existants pour un recyclage ou une réutilisation. Les nouveaux bâtiments sont conçus selon des concepts de construction circulaires, flexibles dans leur utilisation et avec des éléments de construction circulaires et démontables. Pour cela, on utilise de préférence des matériaux à faible impact environnemental (biomatériaux, matériaux recyclés, circuits courts). C’est également une histoire de marché avec des nouveaux modèles économiques circulaires.

Le « Green Deal » met un accent positif sur le changement climatique avec la rénovation énergétique qui conduit également à un confort accru, une amélioration du climat intérieur et à une réduction de la précarité énergétique. Les évolutions technologiques telles que l’industrialisation et la numérisation de la rénovation vont de pair avec des solutions non technologiques, telles que le financement, la prise en charge complète, la rénovation « one-stop-shop » et les réglementations conformes au marché.





Thème 2 : As A Service and Sharing Economy

Un levier majeur pour la rénovation de l’environnement bâti se trouve dans les aspects non technologiques. Les mécanismes de financement, la prise en charge du propriétaire, la rapidité d’exécution, le parcours de rénovation de groupe ou les démarches de quartier, le cadre qualité,… Tous ces aspects ont également une composante technologique ou des connaissances technologiques nécessaires pour un fonctionnement efficace. L’entrepreneur et ses partenaires du secteur peuvent également ici développer une nouvelle offre via de nouveaux modèles de collaboration tels que l’équipe de construction, les modèles commerciaux ou les concepts de marché tels que le « one-stop-shop ».

L’entrepreneur peut également créer de la valeur supplémentaire/ajoutée en développant de nouveaux modèles commerciaux basés sur ces principes d’économie circulaire. Des concepts tels que la prolongation de la durée de vie, les contrats d’installation et de maintenance (à long terme) ou les  » as a service-modellen  » pour, par exemple, les revêtements de sol, le chauffage ou l’offre de bureaux ou d’espaces de vie, entrent dans le monde de la construction.




Panel
Knauf Insulation
KULeuven
BAM Belgium
archipelago
Pearlchain
Econocom Belux
ETAP Lithting
Triodos
Bureau Bouwtechniek
Drees & Sommer
Rau Architecten et TurnToo


Guided by the future

woema cvba
Universiteit Antwerpen

Questions transversales pour les 2 thèmes

1. Wat is de impact van deze toekomstscenario’s op de aannemer/bouwsector en hierbij horend wat is de impact op de waardeketen.
2. Wat zijn onze sterktes in België of wat zouden onze sterktes moeten zijn om met deze scenario’s om te gaan.
3. Wat zijn de succesvoorwaarden, maw wat zijn de noodzakelijke randvoorwaarden om de bouwsector binnen deze scenario’s succesvol te laten floreren en welke ondersteunende en stimulerende stappen (voor de komende decennia) zijn hiervoor nodig.
4. Hoe zit het met de betaalbaarheid voor bouwen binnen deze toekomstscenario. Affordability covers financial issues (can the client still pay for this in a reasonable way?), ecological issues (CO2, materials, available space, …), …
Circularity & changing businessmodels

Événement organisé dans le cadre du Comité de vision du CSTC en collaboration avec

 

Evénément organisé dans le cadre du Comité de vision du CSTC en collaboration avec :